Capture d_écran 2018-08-23 à 09.35.13

Plateforme de revendications – Élections 2018

 

La Coalition des associations de consommateurs du Québec (CACQ) interpelle les formations politiques à prendre position sur les enjeux du secteur de la consommation au Québec. La place qu’occupe la consommation au sein de l’économie québécoise est d’une importance fondamentale et pourtant, pour nos gouvernements, la consommation ne semble pas compter beaucoup. C’est une erreur. La CACQ et les associations de consommateurs demandent par conséquent à ce que les futurs décideurs s’engagent dès maintenant à renforcer la protection des consommateurs québécois au courant du prochain mandat, et à dévoiler leurs orientations en termes de protection des consommateurs. Il est grand temps de rendre au secteur de la consommation la place et l’attention qui lui reviennent dans l’arène politique.

Consulter la Plateforme de revendicationsCapture d_écran 2018-08-27 à 16.00.06

Annonce du soutien financier par la ministre Thériault

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Deux millions $ sur cinq ans : un peu de souffle pour les associations de consommateurs

 

Montréal, le 23 juin 2018 – La Coalition des associations de consommateurs du Québec (CACQ) accueille avec enthousiasme la mise sur pied du nouveau programme de soutien financier annoncé par la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Madame Lise Thériault, lors d’un point de presse qui s’est tenu avant-hier dans la ville de Jonquière. Cette initiative s’inscrit dans le Programme de soutien financier aux activités en éducation financière et consultation budgétaire de l’Office de la protection du consommateur (OPC).

La CACQ et ses associations membres saluent ce geste de reconnaissance à l’égard de leur travail effectué sur le terrain. Le programme soutiendra notamment les associations de consommateurs dont la mission vise la défense des droits et des intérêts des consommateurs. Cela se traduit par des services de consultations budgétaires individuelles, des ateliers d’éducation financière et de prévention à l’endettement.

Le sous-financement chronique des associations de consommateurs

L’octroi du soutien financier permettra de donner un peu de souffle aux organismes qui font face à un manque criant de ressources. En effet, le sous-financement chronique des associations qui perdure depuis des années les oblige à limiter l’étendue et la portée de leurs services. Quotidiennement, elles répondent aux plus démunis devant la constante augmentation de la demande. Les consommateurs sont sans cesse en quête de solutions pour se sortir la tête de l’eau et améliorer leur situation financière, pendant que le taux d’endettement des ménages connait des sommets record.

Des fermetures forcées

La CACQ, qui compte 5 organismes membres sur le territoire du Saguenay-Lac-St-Jean, salue également le choix de la région saguenéenne pour la tenue du point de presse. « Les réalités et les enjeux auxquels font face les organismes en région diffèrent complètement de celles des organismes situés en périphérie des grands centres urbains. Si le sous-financement touche l’ensemble des associations de consommateurs, celles en région éloignées et notamment celles du Saguenay-Lac-St-Jean subissent des conséquences dévastatrices qui mènent parfois jusqu’à la fermeture complète des organismes pour la période estivale. Cela signifie pour les consommateurs locaux une interruption des services d’aide directe pour une durée pouvant aller de plusieurs semaines à plusieurs mois», explique Rébecca Bleau, coordonnatrice de la CACQ.

La CACQ se réjouit également de la réalisation d’une tournée provinciale effectuée par la Ministre et l’Office de la protection du consommateur auprès des associations, au courant des prochaines semaines. Une rencontre sur le terrain permet de constater l’ampleur des défis et des enjeux locaux, ainsi que les efforts déployés par les organismes auprès de leur communauté, jours après jours.

 

-30-

Demandes médias
Rébecca Bleau, coordonnatrice, CACQ
T : 514-362-8623 | @ : coordo@cacq.ca