QUELQUES TRUCS POUR ÉCONOMISER

Les enfants

  • Fixez un budget annuel de vêtements pour vos enfants.
  • Comblez leurs besoins (espadrille à 40$) et non leurs désirs (espadrille de marque Nike).
  • Faites-les économiser afin qu’ils puissent s’acheter un objet qu’ils veulent, un bon moyen pour leur amener certaines notions de budget et d’économie.
  • Avec les économies qu’ils feront, faites-les participer financièrement à leur mesure à un projet commun de la famille tel que des vacances spéciales, une sortie, etc.
  • Pour les cadeaux des fêtes d’amis, qui sont de plus en plus nombreuses, suggérer à votre enfant de les fabriquer.

Soins de santé

  • Utilisez les services des écoles de formation dans les polyvalentes, les cégeps ou les universités (coiffure, esthétique, dentiste, etc.).
  • Recherchez les organismes communautaires ayant des services gratuits ou à moindre coût tel qu’un service d’écoute, de thérapie, des cours, de consultation budgétaire, etc.

Vêtements

  • Pensez aux comptoirs de la St-Vincent-de-Paul, aux Friperies, vente de garage.
  • Achetez hors saison et/ou en fin de saison, il y a de beaux spéciaux à cette période. Profitez-en avec discernement.
  • Fixez-vous un budget pour l’année pour vous ou pour toute la famille et essayez de le respecter.
  • Faites des échanges de vêtements avec votre famille ou vos collègues de travail.
  • Si vous êtes vulnérables aux achats que vous regrettez par la suite, faites un « prémagasinage » sans carte ou argent.
  • Jeune en croissance acheter usagé. Établir un budget fixe en leur laissant le choix.

Loisirs

  • Restaurants : les déjeuners et les dîners sont moins chers. Plusieurs restos offrent des spéciaux sur certains de leurs menus à différents moments de la semaine. Vous pouvez également ramasser les coupons-rabais et les utiliser. Pourquoi ne pas en profitez !
  • Surveillez les activités de votre municipalité et des organismes communautaires dans la section babillard dans votre journal Le Lac-St-Jean.
  • Cinéma : allez-y en avant-midi ou les soirs de rabais.
  • Faites des sports peu dispendieux (bicyclette, excursions, glissade, natation, etc.)
  • Lecture : allez à votre bibliothèque municipale qui a une multitude de livres, de disques compact ainsi que des revues et journaux.

Véhicule

  • Vous référer à des ressources telles que le site web de l’Office de la protection du consommateur ou les publications de Protégez-vous, afin d’éviter de vous faire rouler ou d’acquérir un citron!
  • Entretenir adéquatement votre véhicule augmentera sa durée de vie.
  • Achetez votre premier véhicule comptant permettra de ne pas enclencher la roue de l’endettement et d’épargner pour le prochain.
  • Suivre une vitesse constante et la limite. Avoir une pression égale dans chaque pneus.

Habitation

  • Optez pour une coopérative d’habitation ou loyer à prix modique (HLM).
  • Voyez la possibilité de partager un logement (co-location) ou vivre en chambre.
  • Adoptez les paiements mensuels égaux pour votre électricité, c’est plus facile à gérer.
  • Évaluez votre service de téléphone : les options pour lesquelles vous payez, vous font-elles vraiment plaisir ?
  • Magasinez les forfaits interurbains. Maintenant, il existe plusieurs compagnies qui offrent ce service. Vérifiez lequel est le plus avantageux pour vous.

Alimentation

  • Favorisez les groupes d’achats ou les cuisines collectives. Renseignez-vous sur le fonctionnement de votre soupe populaire qui offre de très bon repas à un prix minime.
  • Planifiez les repas de la semaine avec les spéciaux (coupons rabais) et respectez votre liste d’achat le plus possible, c’est le meilleur moyen de maximiser votre dollar alimentaire.
  • Appliquer la politique d’étiquetage s’il y a lieu.
  • Évitez les allées centrales qui sont une source de tentation pour le consommateur.
  • Évitez les portions individuelles des mets préparés à l’épicerie, faites-vous même vos plats.
  • Prévoyez des portions de plus lorsque vous cuisinez pour les lunchs ou utilisez la congélation de portions si vous en avez en surplus.
  • Congelé les jus de cuisson pour des soupes, pâtes alimentaires avec de l’eau.
  • Mangez avant d’aller à l’épicerie. Si un enfants vous accompagne, profitez-en pour développer la notion de choix avec lui. Prévoyez dans votre liste un achat pour lui et faites le choisir, expliquez lui qu’il a droit a un article seulement.
  • Évitez les dépanneurs qui favorise les achats impulsifs.

Énergie

  • Faire fonctionner le lave-vaisselle à pleine capacité.
  • Laveuse : grosse brassé, à l’eau froide, faire essorer deux fois.
  • Diminuer le chauffage la nuit et pendant les heures d`absence.
  • Feuille anti statique : les couper en deux ou en quatre.
  • Four : préchauffer seulement pour la cuisson de la pâtisserie

Finances

  • Tenez minutieusement votre budget par une méthode budgétaire facile à appliquer.
  • Magasinez les forfaits des frais bancaires, choisir celui qui convient le mieux à vos besoins.
  • Arrêtez-vous pour déterminer vos projets à court (ex : vélo), moyen (ex : voiture) et long terme (retraite). Chiffrez-les et fixez-vous des objectifs financiers.
  • Épargner : essayez d’intégrer cette habitude, si minime soit le montant.

Nous espérons que ces quelques idées suggérées vous aideront à économiser !

L’ équipe du Service budgétaire Lac-Saint-Jean-Est
www.servicebudgetaire.com

POLITIQUE D’EXACTITUDE DES PRIX

Consommateur gêné…
Commerçant choyé !

Afin de mieux protéger les consommateurs, de nouveaux règlements concernant l’indication et l’exactitude des prix sont en vigueur depuis le 23 février 2001. Cependant, bien que les commerçants soient au courant de leurs droits et obligations, on ne peut en dire autant de leurs clients qui ne peuvent ou n’osent pas se prévaloir de leur droit.

En premier lieu, il s’avère que la loi permet aux commerçants de ne pas étiqueter individuellement les prix sur les articles. Toutefois, il faut savoir que ceux-ci doivent alors respecter plusieurs conditions, dont l’obligation d’adopter une POLITIQUE D’EXACTITUDE DES PRIX.

Dans les grandes lignes, le commerçant doit utiliser un système de lecteurs optiques de code universel qui permet d’afficher les prix, avoir une étiquette tablette indiquant la description et le prix de l’article, fournir un reçu détaillé, installer un certain nombre de lecteurs à la disposition des clients en fonction de la surface du commerce et afficher le texte de la POLITIQUE D’EXACTITUDE DES PRIX sur des affiches de grands formats ainsi que près des caisses.

En clair, le consommateur qui s’aperçoit d’une erreur sur le prix d’un article enregistré à la caisse doit exiger que le bien d’une valeur de moins de 10$ lui soit remis gratuitement. Si l’article excède ce prix, le commerçant doit accorder un rabais de 10$ au consommateur, sur le prix révisé de l’article.
(exemple :prix enregistré 20$, prix annoncé 15$ se calcule ainsi, prix révisé 15$, moins 10$ de rabais = prix exigé 5$)

N’oubliez surtout pas que le montant alors déboursé par le commerçant représente l’amende qui lui est imposé en raison de son infraction à la loi sur la POLITIQUE D’EXACTITUDE DES PRIX. À vous de vous prévaloir de vos droits, il n’y a pas de quoi hésiter si nous voulons toujours être respectés en tant que consommateurs. En dernier lieu, n’oubliez pas que la POLITIQUE D’EXACTITUDE DES PRIX s’applique uniquement aux détaillants qui n’étiquettent pas leurs produits.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec l’Office de la protection du consommateur ;
1-888-672-2556
www.opc.gouv.qc.ca