L’ACEF du Haut-Saint-Laurent en ondes sur TVCOGECO

Capsules télés pour consommateurs avertis

Par Eric Tremblay

TVCOGECO présente <I>Con$omm’Action<I> depuis lundi. L’animatrice Geneviève Chenail apparaît en compagnie de Nathalie Descôteaux, Carole Gadoua et Éloi Bureau.

(Photo TC Média – E.T.)

TVCOGECO présente Con$omm’Action depuis lundi. L’animatrice Geneviève Chenail apparaît en compagnie de Nathalie Descôteaux, Carole Gadoua et Éloi Bureau.

Depuis lundi, l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) du Haut-Saint-Laurent informe les consommateurs sur les sujets qui les inquiètent. Con$omm’Action, diffusée sur TVCOGECO, éduquera la population sur les façons de se protéger.

«On est convaincu que ça va permettre aux consommateurs d’être plus informés et de faire valoir leur droit», a indiqué Carole Gadoua, coordonnatrice à l’ACEF du Haut-Saint-Laurent.

L’idée des capsules télévisuelles découle d’un atelier éducatif sur la Loi de la protection du consommateur. Près de 175 personnes ont été rejointes et le constat s’est avéré surprenant. «Les gens ne connaissent pas la Loi. Il y a plusieurs années, il y avait des cours au niveau secondaire qui abordaient les questions budgétaires, mais ils ont été abolis. Également, dans la région comme ici, on est bien en deçà de la moyenne de scolarisation au Québec. Il faut suivre de près ces questions et avoir accès à l’information dans un langage accessible», a-t-elle expliqué.

À cet effet, Éloi Bureau, coordonnateur de la Coalition des associations de consommateurs du Québec indique que les capsules s’inscrivent dans leur mission. Les émissions seront donc diffusées à l’intérieur des 21 associations du Québec.

Des sujets comme les garanties légales, l’achat d’une voiture et les rénovations domiciliaires seront au menu de Con$omm’Action.

Nathalie Descôteaux, directrice chez TVCOGECO, est heureuse de présenter un produit qui s’inscrit dans les projets d’accès à la communauté. L’émission animée par Geneviève Chenail avec Mathieu Caron comme vulgarisateur fera l’objet de sept rediffusions par semaine.

L’Office de la protection du consommateur (6500 $) et TVCOGECO (25 000 $) ont permis la réalisation du projet.